dimanche 10 novembre 2013

Le pain d'épice...

Les fêtes de noël approche à grand pas...
Ce que j'adore confectionner 
c'est un bon pain d'épice moelleux.... 
Accompagner avec un bon chocolat chaud !!!




Ingrédients :

Pour 2 pains d’épices de 450g : 
320g de miel de fleurs, 55g d’oeufs
110g de beurre, 130g de lait frais entier, 
270g de farine faible
9g de bicarbonate de soude, 
6g de cannelle en poudre, 
1g de clou de girofle en poudre, 
1g de cardamome en poudre, 
2g de gingembre en poudre. 
Beurre et farine pour les moules, 
150g de nappage abricot, 
fruits confits pour le décor et 10cl de gewurztraminer. 
Ici la finition est simplifiée, pas de nappage mais le jus d’une orange et des tranches d’oranges confites.

1) Préchauffez votre four à 165°C. 
2) Faites fondre le beurre et laissez le tiédir. 
3) Dans une casserole, chauffez le miel à 50°C. 
4) Tamisez ensemble la farine le bicarbonate et les épices. 
5) Dans le bol du robot ou dans un saladier, faites mousser l’œuf avec le miel. 
6) Ajoutez le lait puis le beurre refroidi. 
7) Incorporez ensuite les poudres et lissez le mélange à la feuille -ou au fouet si vous n’utilisez pas le robot- pour qu’il soit homogène.

8) Versez l’appareil dans 2 moules à cake beurrés et farinés de 18cm de long, 7cm de large et 6cm de hauteur. 
9) Enfournez pendant 50min environ à vérifier en cours de cuisson. 
10) Démoulez et imbibez au pinceau  les pains d’épices encore chauds avec le jus d’orange. 
11) Nappez éventuellement et décorez avec les tranches d’orange confite, une étoile de badiane et un morceau d’écorce de cannelle.

Explication sur la recette 

Le miel : le choix du miel est important, j’ai utilisé un miel toutes fleurs de Savoie, juste parfumé comme il faut mais après c’est selon votre goût.
Le beurre fondu : comme souvent j’utilise le beurre clarifié Valrhona pour ce genre de recette car il donne un moelleux incomparable. Plutôt que de fondre seulement le beurre essayez plutôt de le clarifier. La définition est ici -clic-.
Le poids des œufs : 55g représente un gros œuf, le poids d’un œuf moyen est classiquement de 50g.
La farine faible : une farine faible en gluten en opposition à la farine forte utilisée pour le récent kouglof. C’est tout simplement de la T55.
Les épices : j’ai mis la cardamome et le gingembre par contre j’ai remplacé la cannelle et le clou de girofle par des épices à pain d’épices de la marque Terre Exotique que je trouve bien dosées.
Le tamisage : n’oubliez pas que le tamisage est une étape à ne pas zapper. Il améliore la légèreté du produit fini.
La cuisson : comme toujours c’est à vous de vous adapter en fonction de votre four. 
La recette du livre conseillait 35min à 165°. J’ai opté pour 50/55min à 160° mais c’est mon propre choix !!!!




vendredi 27 septembre 2013

Les Mouchous (Les Macarons du Pays Basque)




Pour 30 petits macarons

Ingrédients


125g de poudre d’amandes
125g de sucre en poudre
2 blancs d’oeuf
quelques gouttes d’amande amère
1 pincée de sel

Pour le glaçage:
25 cl de lait
1 sachet de sucre vanillé 
ou 
une cuillère à soupe de sucre glace
quelques gouttes d’extrait de café (facultatif)

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C.
Mélanger le sucre en poudre avec le sucre.
Battre les deux blancs d’oeuf en neige pas trop fermes avec une pincée de sel et les incorporer délicatement au mélange sucre/amandes.
Mettre au four (180°C ) pendant 15 à 20 minutes (s’assurer que les macarons soient bien dorés en surface).
Deux minutes avant la fin de la cuisson faire bouillir le lait avec le sucre vanillé (ou le sucre glace) et l’extrait de café (environ 5 gouttes).
Une fois les macarons cuits, les badigeonner de ce glaçage qui les rendra lisses et brillants.
Les macarons peuvent se conserver plusieurs semaines dans une boite hermétique (métallique de préférence) à l’abri de l’humidité; ils resteront craquants à l’extérieur et moelleux à l’intérieur.


jeudi 26 septembre 2013

Chutney de figues au gingembre...

Pour 6 à 7 pots de 100 ml
Préparation : 20 minutes
Cuisson : 1h45

Ingrédients :

2 kg de figues bien mûres
4 oignons doux des Cévennes
700 g de sucre en poudre type Confisuc
2 c. à soupe de vinaigre blanc ou de cidre
1/2 c. à café de muscade
2 c. à café de gingembre en poudre ou frais haché
2 pincée de sel
3 pincées de poivre blanc

1) Epluchez et coupez en lanières les oignons.

2) Rincez, équeutez et coupez en quatre les figues.

3)

Farine La bonne Mouture....



T45, T65, T80, petit épeautre... Pas facile de s'y retrouver entre toutes les farines aujourd'hui proposées sur le marché. Pourtant, chacun à ses vertus pour la pâtisserie, le tout étant de savoir les exploiter. Et pour les intolérants au gluten, on a aussi la solution.

T45 :
Très blanche et fluide, la farine T45 est idéale pour les viennoiseries comme les croissants, toutes les pâtes levées (brioches, babas au rhum...) ou encore la pâte feuilletée pour sa finesse...

T55 :
C'est la farine ménagère par excellence. Utilisez-la pour vos pâtes à tarte (brisée, sablée...), pour la pâte à choux, vos gâteaux basques (cakes, financiers, génoises, dacquoises...) ou encore pour faire du pain blanc. Et surtout, pensez à tamiser pour un usage optimal. Si vous trouvez de la farine de gruau de type 45 ou 55, n'hésitez pas, elle est formidable et vous dispense même de tester vos pâtes à tarte pour la cuisson à blanc.

T80 :

Cette farine bise est utilisée pour les biscuits et les pains de campagne auxquels elle apporte un goût rustique.

T110 :

Cette farine des pains complets. 
Pensez à l'utiliser en petite quantité dans vos pâtes à crêpes 
ou à tarte, 
pour apporter une saveur différente. 
Remplacez par exemple 1/4 de la quantité 
de farine T55 par la T110.

Farine de Kamut :

Le kamut est une variété de la très ancienne. Sa farine, riche en gluten, et moin allergène que celle du blé et a petit goût de noisette. Utilisez-la dans vos pâtes à tarte, à crêpe ou encore dans vos crumbles. Vous pouvez aussi la mélanger à 50 % avec de la farine de froment.

Farine  de petit épeautre :

Le petit épeautre est un blé rustique dont le gluten est de très bonne qualité. Cette céréale est aussi remarquable pour ses qualités nutritives. Réservez-la pour vos petits financiers, ou encore le pain d'épice.




vendredi 21 juin 2013

PASTIS LANDAIS....

Le pastis landais vient du gascon pastis (de pasta : pâte), désignant n'importe quel gâteau.

Le véritable pastis landais est une brioche de forme tronçonnique, cannelée en sa partie basse, parsemée de gros morceaux de sucre concassé sur le dessus.

Il est élaboré en trois temps

- fabrication du levain avec sa farine, eau et levure de boulanger,

- Confection de la pâte avec œufs et farine,

- Élaboration d'un sirop à base de beurre, sucre, puis aromatisé. 

Ces trois éléments sont ensuite longuement mélangés. 

La pâte est levée une seconde fois, puis cuite lentement au four.
Le pastis était le gâteau traditionnel des mariages, communions, fêtes familiales.

On le servait avec une crème anglaise ou au caramel. Aujourd'hui, redevenu tendance, il est fabriqué par de nombreux artisans locaux.


                                                    La star
Le délicieux pastis d'Amélie, fabriqué à Mazerolles, en Béarn, à la limite des Landes.


 **********

Pour 6 personnes

 Ingrédients :

350 g de farine, 3 œufs, 80 g de beurre, 
120 g de sucre, 1/2 verre de lait, 10 g de levure,
 1/2 gousse de vanille, 1 cuillerée à soupe de rhum, 
2 pincées de sel.


Préparer un levain avec la levure délayée dans un peu de lait tiède, 1 œuf, 1 pincée de sel, 100 g de farine.

 Laisser monter 1 à 2 heures.

Dans un récipient profond, battre les 2 autres œufs et mettre le sucre, 1 pincée de sel, le beurre fondu, le lait, le levain, le rhum, puis le reste de farine. Pétrir jusqu'à ce que la pâte soit homogène.

Placer dans un moule beurré, laisser monter 6 h dans un endroit tiède. 

Mettre au four 30 min à four moyen.





lundi 17 juin 2013

TORTA DELLA NONNA




Préparation : 1h10
Cuisson : 55 min + 1 heure de repos
Pour 6 personnes

Ingrédients :
75 g de pignons de pins, sucre glace, 
un peu de beurre pour le moule.

Pour la pâte sablée :
300 g de farine, 125 g de beurre à température ambiante, 100 g de sucre, 1 œuf, 1 pincée de sel.

Pour la crème :
400 ml de lait, 150 g de sucre, le zeste d'1/2 citron non traité,
 1/2 c. à café d'eau de fleur d'oranger,
4 jaunes d’œufs, 1 c. à soupe bombée de farine.

Ustensiles :
1 moule à tarte de 20-24 cm


**********

Préparez la pâte sablée :

Mélangez le beurre à température ambiante et le sucre à l'aide d'une spatule en bois. Ajoutez l’œuf.

Tamisez la farine et le sel sur ce mélange et travaillez avec un couteau à bout rond pour amalgamer l'ensemble. 

Finissez de former une boule avec les mains, mais sans trop travailler la pâte.

Emballez la pâte dans un film alimentaire et mettez-la au réfrigérateur pour 1 heure au moins (vous pouvez la préparer la veille).

Préparez la crème :

Mettez le lait à chauffer avec le zeste de citron.

Fouettez dans un grand bol les jaunes d’œufs et le sucre jusqu'à  ce que le mélange blanchisse et devienne assez épais. 

Ajoutez alors la farine et la Maïzena, en fouettant. 

Versez petit à petit le lait filtré presque bouillant, toujours en fouettant, puis la fleur d'oranger.

Reversez le tout dans la casserole, sur feu assez doux. 

Faites cuire la crème en la remuant sans cesse  jusqu'à  ce qu'elle devienne onctueuse et épaisse. 

Ôtez du feu. 

Laissez refroidir la crème puis mettez-la au réfrigérateur, recouverte de film.

********** 

Préchauffez le four à 180°C

Étalez la pâte et foncez le moule beurré au préalable. 

Versez la crème, égalisez le dessus et répartissez les pignons à la surface. 

Enfournez pour 40 min : la crème doit être prise, la pâte et les pignons légèrement dorés. 


Servez froid avec un bon café ou un bon thé.


dimanche 16 juin 2013

PETITS BEIGNETS A LA CONFITURE...



Préparation
10 min + 2h45 min de repos

Cuisson : 15 min

Pour 4 personnes

Ingrédients :
350 g de farine, 15 cl de lait tiède, 2 œufs, 
1 sachet de levure de boulanger déshydraté,
25 g de sucre en poudre + un peu pour décorer, 
1 pincée de sel,le zeste râpé d'un citron non traité, 
25 g de beurre mou, huile de friture, confiture de framboises

Ustensiles :
1 friture, 1 emporte-pièce




Versez la farine, la levure, le sucre, le zeste et le sel dans la cuve d'un robot muni d'un crochet (ou à défaut dans un saladier). 

Versez le lait tiède et pétrissez juste pour mélanger. 

Ajoutez les œufs battus et mélangez à nouveau pour avoir une pâte bien homogène.

 Incorporez le beurre coupé en dés et pétrissez au moins 5 minutes pour obtenir une pâte bien élastique. 

Couvrez la pâte d'un linge propre et laissez lever 2 heures dans un endroit chaud.

Aplatissez la pâte à la main et pétrissez de nouveau 1 min pour enlever les bulles. 

Étalez la pâte sur un plan de travail légèrement fariné pour obtenir une épaisseur de 5 min. 

Découpez des ronds avec un emporte-pièce, déposez sur une planche farinée, couvrez et laissez de nouveau lever 45 min.

Mettez la friteuse à chauffer.

Mettez les beignets à frire dans l'huile bien chaude 3 min, en les retournant à mi-cuisson. 

Sortez-les quand ils sont bien dorés et passez-les aussitôt dans le sucre en poudre.

Laissez refroidir les beignets et garnissez-les de confiture à l'aide de la poche à douille.



GRANITE AUX FRAMBOISES AU BASILIC...



Préparation :
 10 min + 4 heures de congélation.
Pour 4 personnes.


Ingrédients
200 g de framboises, 100 g de sucre glace, 
150 ml d'eau, 5 brins de basilics ciselé




Ciselez 5 brins de basilic. 

Mixez les framboises avec le sucre glace. 

Ajoutez 150 ml d'eau, ainsi que le basilic ciselé.

Versez le mélange dans un plat et mettez-le au congélateur 2 heures.

Au bout de ce temps, sortez le plat du congélateur et grattez à l'aide d'une fourchette pour obtenir des ciseaux.

Remettez le plat au congélateur pendant 2 heures.


Au moment du dessert, sortez enfin le granité et présentez-le dans des verres individuels.



samedi 15 juin 2013

CUPCAKES AUX PEPITES DE CHOCOLAT ET NOIX DE COCO...




Préparation : 35 min
Cuisson : 20 min. 

Pour 10 cupcakes environ (selon la taille)

Ingrédients :
150 g de farine, 1 c. à café de levure, 
1 pincée de sel, 55 g de noix de coco râpée,
180 g de beurre mou, 125 g de sucre, 
3 œufs à température ambiante, 
1 c. à café d'extrait de vanille,
12,5 cl de lait entier ou lait de coco au choix,
 75 g de pépites de chocolat noir

Pour le glaçage :
125 g de beurre très mou, 375 g de sucre glace, 
2 c. à soupe de lait, 5 c. à soupe de coco râpée.


Préparation :


Préchauffez le four à 180°C.

 Mélangez la farine, la levure, le sel et la noix de coco râpée.

Mélangez le beurre et le sucre au batteur électrique pendant 3 minutes, jusqu'à obtenir un mélange lisse et mousseux. Ajoutez l'extrait de vanille, les œufs un à un puis les ingrédients secs. Ajoutez enfin le lait ou le lait de coco puis les pépites de chocolat, mélangez sans trop travailler la pâte.

Remplissez des caissettes en papier disposées dans un moule à alvéoles. Faites cuire 20 minutes environ. Laissez refroidir sur une grille.

Préparez le glaçage : mélangez au batteur électrique, à vitesse lente, le beurre en ajoutant le sucre glace petit à petit jusqu'à obtenir un mélange lisse mais ferme. Ajoutez le lait et continuez de mélanger pendant 30 secondes.

Étalez le glaçage sur les cupcakes à l'aide d'une spatule puis passez-les dans la noix de coco râpée. Servez à température ambiante.

dimanche 26 mai 2013

L'art de la fonte... Rendez-vous avec le chocolat !!!

Le bon chocolat

Pour bien fondre, il doit être riche en beurre de cacao. Préférez donc du chocolat "Pur beurre de cacao", garanti sans adjonction de matière graisse végétale. Le chocolat à pâtisser proposé en grandes surfaces donne aussi de très honnêtes résultats.

Au micro-ondes...

Les plus grands chefs l'ont adopté définitivement : bien utilisé, le résultat obtenu étant le même qu'au... bain-marie. Il faut évidemment choisir un chocolat riche en beurre de cacao. Cassé en morceaux ou haché, le chocolat peut fondre à pleine puissance sans perdre de sa brillance à la seule condition de le sortir du micro-ondes et de le mélanger minute après minute. Quand le chocolat est associé à du beurre, ce qui est souvent le cas

samedi 25 mai 2013

Le vocabulaire des ustensibles culinaire...



Blender : Bol mixer

Chaleur tournante ou air pulsé : fonction des fours particulièrement adaptée à la pâtisserie

Chalumeau : indispensable pour obtenir du croquant sur les crèmes brûlées plus régulier et performant que le grill du four

Chinois : passoire fine

Corne : Ustensile demi circulaire plat en plastique qui permet de racler un récipient  et aussi de macaronner ou de travailler un appareil.

Cul de poule : sorte de saladier généralement en inox à fond plat ou arrondi

Douille cannelée, lisse : embout pour les poches à douille de différentes formes et dimensions

Emporte pièce : ustensile en métal ou plastique de diverses formes et tailles pour découper la pâte

Feuille : Avec le fouet et le crochet  c’est le batteur plat, accessoire classique des robots ménagers

Feuilles guitare : Fines feuilles de plastique transparentes qui servent pour la réalisation de chocolats et leur donne de la brillance. Elles peuvent être à motifs et s’utilisent alors comme un transfert. On peut détourner facilement leur usage, elles sont idéales pour étaler les pâtes sans ajout de farine. Vous les trouvez chez les professionnels cependant vous pouvez facilement les remplacer par de la toile cirée alimentaire transparente que vous découperez aux dimensions voulues.

Filmer au contact : poser le film alimentaire directement sur la crème. Cela évite la condensation  et la formation d’une croûte, en prime cela protège des bactéries et autres microbes environnants !

Flexipat : Tapis en silicone à bords

Girafe : Mixer  à main plongeant

Maryses manche rouge, manche blanc spatules en caoutchouc celles au manche rouge supporte de hautes T° pour les pâtes de fruits notamment.

Moule à manqué: Moule à gâteau rond et à bord haut généralement utilisé pour cuire les génoises ou les 4/4.

Moules en silicone ou flexipan : peuvent être utilisés de -40° à + 280°ne se graissent pas et se démoulent facilement

Papier siliconé : papier de cuisson enduit sur les 2 faces, anti adhérent résistant aux graisses et à la température, réutilisable.

Pique : Utiles pour vérifier les cuissons des cakes ou gâteaux

Plaques perforées : Plaques à four en inox à petits trous, idéales pour la cuisson de macarons et les préparations dressées dans des moules en silicone

Poches à douille : En tissu plastifié réutilisables, mais beaucoup mieux jetables elles servent à mouler les choux, éclairs, macarons, mousses, chantilly etc.

Rhodoïd : Feuilles ou rouleaux de plastique semi rigides et transparents

Semelle carton : Cartons rectangulaires, ronds ou carrés, dorés, pour poser les bûches de Noël ou autres pâtisseries.

Silpat : Toile anti-adhérente en silicone

Sorbetière : on trouve la sorbetière simple, que l’on place au congélateur, mais plus généralement la sorbetière à accumulation  placée au congélateur à l’avance, elle emmagasine le froid  et le restitue lors du turbinage de la préparation.

Spatule coudée : très pratique pour lisser les entremets, plus utile que les spatules classiques.

Terrines japonaises : terrines métalliques aux dimensions particulières : longueur 22 cm, largeur 4 cm et hauteur 4 cm 1/2. Difficiles à trouver en France , à se faire rapporter du Japon !!!!

Thermo sonde : Thermomètre électronique permettant de cuire avec précision les pâtes de fruits et autres confiserie, de tempérer avec exactitude le chocolat etc.

Turbine à glace : sorbetière autonome, à bloc froid intégré, permet de faire un bon litre de glace en à peine 30min.

Verres Ellipse : Idéal pour les desserts individuels
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 24 mai 2013

Beignet (Boinho de chuva)





Préparation : 5 minutes

Ingrédients :
2 œufs
2 c à café de sucre
1 petite tasse de lait
Farine pour faire le lien
1 c à soupe de levure chimique
sucre et cannelle (pour la fin)




1) Mélanger tous les ingrédients jusqu'à obtenir une pâte ni trop molle, ni trop épaisse.

2) Mettre en marche la friteuse ou bien une casserole avec beaucoup d'huile pour que vos petites boules puissent frire de chaque côtés.

3) Quand l'huile est bien chaude commencer à faire des petites boules avec une cuillère à soupe et les plonger dans l'huile à feu moyen pour que l'intérieur ne reste pas cru.

4) Mettre les petites boules sur du papier absorbant et ensuite les rouler dans le sucre et la cannelle.


Pour finir.... Idéal pour une pause café ou bien une pause thé.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Gâteau Brésilien à la carotte




C'est un gâteau brésilien très facile à préparer. 
Il suffit de mettre les ingrédients dans un blender !!!
Le mariage du chocolat et de la carotte est irrésistible,
 vous verrez !!!!


Préparation : 55 minutes.
Nombre de personne : 8

Pour le gâteau :
25 cl d'huile végétale
400 g de sucre en poudre
3 carottes pelées et coupées en morceaux
4 gros oeufs
300 g de farine
1 c à soupe de levure chimique
1 peu de beurre pour le moule
1 peu de farine pour le moule


Pour le nappage :
100 g de chocolat noir pâtissier coupé en morceaux
25 cl de lait
15 g de beurre
2 c à soupe de miel



Préparation 


1) Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6). Dans un blender, verser l'huile, ajouter le sucre, les carottes et les œufs. Mixer jusqu'à ce que le mélange soit lisse. Versez la préparation dans un saladier. Incorporer la farine tamisée et la levure puis mélanger avec une cuillère en bois.

2) Beurrer et fariner un moule à gâteau. Verser la pâte dans le moule et enfourner pendant 40 minutes ou jusqu'à ce que le gâteau soit doré. Réserver.

3) Pendant ce temps, mettre le chocolat, le lait, le beurre et le miel dans une casserole. Faire fondre sur feu moyen et porter à ébullition. Laisser frémir pendant 5 minutes jusqu'à ce que le nappage épaississe.

4) Passer la pointe d'un couteau autour du gâteau pour faciliter le démoulage. Le retourner sur une planche à découper puis sur un plat de servir. Recouvrir de nappage au chocolat et servir !!!



Rendez-vous sur Hellocoton !

Cocada au lait concentré




Un des plus grands plaisir de la cuisine brésilienne est le lait concentré, et ce n'est pas seulement un régal pour le palais, le voici une recette très facile à faire. Donc, rien de mieux que combiner ses deux ingrédients pour préparer cette recette de dessert pleine de saveur !!!


Ingrédients :
1 boîte de lait concentré sucré
2 tasses de sucre
200 g de noix de coco déshydraté
1 petite cuillère de beurre doux
6 cuillerées à soupe de lait



Préparation

Beurrer un plat de 20X30 cm et mettre de côté. Mélanger le lait concentré, le sucre, la noix de coco, le beurre et le lait dans une casserole anti-adhésif.


Cuire à feu moyen doux, en remuant constamment. Quand le mélange commence à épaissir (environ 20-25 minutes) retiré du feu et placer dans le plat préalablement beurré avant. Laisser refroidir puis couper en carrés et servir. Chaud ou froid c'est un vrai délice.

Rendez-vous sur Hellocoton !

O Bolo de bananas de Nieta !!!




Comment séduire un brésilien ou comment changer 
un peu de nos gâteaux ordinaires !!!

Mettez-vous au gâteau à la banane, succès garanti !!!
Les brésiliens, surtout les nordestins, raffolent de ce gâteau !!!
Vous pouvez le mélanger dès le petit déjeuner, au gouter ou encore en dessert après un repas léger, 
le mot "léger" à son importance...


Ingrédients :
70 g de beurre
200 g de farine
200 g de sucre
240 ml de lait
2 œufs (séparer des blancs des jaunes)
3 bananes (à écraser), elles peuvent être mûre !!!

Petit plus :
Vous pouvez également mettre de la cannelle, de même que vous pouvez mettre des raisins secs. A ce niveau, tout est une question de goût.

Préparation


Mélangez le beurre fondu avec le sucre jusqu'à ce que cela devienne crémeux.

Ajoutez les jaunes d’œufs, battre pour que cela soit onctueux. 

Ajouter la farine puis les bananes que vous aurez écrasées au préalable, le lait, la levure, bien mélanger le tout pour que la pâte soit homogène. 

Pour finir incorporer directement les blancs en neige. Versez le tout dans un plat rond beurré et fariné.

Préchauffer le four à 220°C et cuire pendant environ 25 minutes. 

Faites le test du couteau : plonger la farine du couteau dans le gâteau, rien ne doit rester collé. Si ce n'est pas le cas, laisser cuire un peu plus longtemps !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Petites boules sucré au fromage...


Ingrédients :
2 boîtes de lait concentré sucré
1 cuillère à soupe de beurre
50 g de fromage râpé fin





Préparation


Prenez tous les ingrédients et dans une casserole mettre à cuire à feu moyen, en mélangeant bien jusqu'à ce que la pâte ne colle plus sur votre casserole. 

Retirer la poêle et placer sur un plat beurré, laisser refroidir, faire des boules et disposer dans le sucre cristal ou de la noix de coco.



Rendez-vous sur Hellocoton !

Petites truffes à la noix de coco


Ingrédients :
1 boite de lait concentrée sucré
150 g de noix de coco râpé
2 cuillerées de beurre non salé
Du sucre cristal ou de la noix de coco râpé





Préparation 


1) Mettez la boîte de lait concentré avec de la noix de coco et le beurre dans une casserole à feu moyen et remuer jusqu'à ce qu'apparaisse le fond de la casserole.

2) Disposer le mélange dans un plat beurré et laisser refroidir.

3) Avec les mains graissés avec du beurre et avec de l'aide d'une cuillère séparée de petites quantités, faire des boules et les tremper dans le sucre ou la noix de coco.

Rendez-vous sur Hellocoton !

La forêt noire...

La forêt noire , en allemand Schwarzwälder Kirschtorte , est une génoise au cacao, parfumée au kirsch , et fourrée de cerises au ...