CAP EN CANDIDAT LIBRE

Inscription CAP
 
Pour  s'inscrire en candidat libre, il faut se rendre sur le site internet de votre académie vers les mois d'octobre/novembre.

Vous pourrez vous inscrire en ligne. Si vous avez le bac vous êtes dispensé de passer les matières générales et le sport il faut le préciser en vous inscrivant sur internet. 
 
Du coup vous devrez passer l'épreuve écrite dite EP1 approvisionnement et gestion des stocks (2h) et l'épreuve de réalisations des pâtisseries (7h de fabrication avec réponse à des questions orales) dite EP2.

Ensuite vous devrez constituez votre dossier et surtout n'oubliez pas de relancer l'académie pour être sûr que votre dossier est bien traité.

Financement FONGECIF

Pour être soutenu par le FONGECIF, vous devez d'abord vérifier quelques petites choses:

-si vous êtes en CDI, il faut avoir travaillé deux ans dont une année dans l'entreprise actuelle.

-si vous étiez en CDD, il faut avoir eu un contrat de 4 mois et en plus il existe des critères différents en fonction de votre âge.
 
Eh oui !!!
 
A plus de 26ans, il faut  avoir travailler 2ans durant les  5 dernières années et à moins de 26  ans  cela se  réduit à 1 an.

Ensuite, il faut absolument rencontrer un conseiller car c'est lui qui appuiera votre dossier  lorsqu'il passera en commission. En plus il vous expliquera tous les détails pour monter votre dossier, vos chances de réussite....

Sachez tout de même que vos chances sont bien plus élevées d'obtenir une prise en charge du Fongecif si vous étiez en CDD (ben en CDI, on ne fait parti des publics prioritaires, c'est comme ça!)

Enfin lors de votre entretien, si vous avez décidé de créer votre entreprise, faites une demande de PACRE. Cette aide vous permettra d'être suivi par un cabinet de gestion pour la création de votre entreprise.


Financer sa formation...


Alors, peut être que comme moi, vous avez décidé de faire de votre passion, un métier.
 Et en fonction de ce que vous avez choisi le parcours sera un peu différent.

En effet si c’est la cuisine pure qui vous intéresse, il n’y a pas de diplôme obligatoire ( par exemple ouvrir un restaurant ou un snack). Pour ceux qui veulent faire carrière en restauration, il vaut mieux tout de même passer son Cap pour acquérir les bases techniques et être intégré en brigade.

Par contre si vous êtes passionnés par la pâtisserie et souhaitez en faire votre métier, il vous faudra un diplôme : le Cap Pâtisserie.
 
Que vous ayez votre commerce ou que vous vendiez des pâtisseries à domicile, ce diplôme est obligatoire.

Ainsi, si comme moi vous décidez d’attaquer une formation, plusieurs options s’offrent à vous :

Cas n°1 vous êtes salarié :

Soit vous êtes en CDI et dans ce cas il faut vous rapprocher du Fongecif, ils financent divers types de formation (CIF, DIF, Formation en dehors du temps de travail, bilan de compétences, VAE). Votre salaire est maintenu pendant la formation.

Pour le Fongecif, il faut monter un dossier, je reviendrai bien détail sur le cas n°1, car c’est le chemin que j’ai choisi.

Vous pouvez effectuer également votre formation dans le cadre du plan de formation de votre entreprise mais dans le cadre d’une reconversion dans un corps de métier totalement différent, il y a peu de chance que ce soit possible.

Soit vous êtes en CDD, et il faut aussi vous rapprocher du Fongecif qui propose des CIF CDD


Cas n°2 vous êtes inscrit au Pôle emploi :

Vous devez exposer votre projet à votre conseiller car votre formation peut être financée par le pôle emploi. En effet certaines formation sont définies comme étant prioritaires et sont dans ce cas financées.

Cas n°3 vous ne travaillez pas mais 
vous n’êtes pas non plus inscrit au Pôle emploi :

Il faut savoir qu’il existe des participations financières au niveau régional (chèques formations, programme régional de formation) , départemental et même au niveau de la commune. 
 
Il existe également le fond social européen (FSE)mais il faut avoir déjà monter un dossier d’aide (que ce soit avec la commune, le département ou la région).

Vous pouvez également effectuer une formation en alternance sous forme de contrat de professionnalisation.
 
Mais il faut soit avoir moins de 25 ans, soit être inscrit au pôle emploi, soit être bénéficiaire du RSA ou de l'AAH ou ASS. Les démarches sont à accomplir par l'employeur.

Commentaires

Articles les plus consultés